Accueil

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

T5for2... ou la petite histoire de l'aménagement d'un fourgon Transporter Volkswagen T5 pour 2 personnes.

2010. Nouveaux retraités, nous avions l'envie de voyager en totale autonomie. L'idée nous est venue d'aménager nous-même un fourgon tôlé, aussi bien pour  réaliser de substantielles économies, que pour la satisfaction d'avoir un véhicule adapté à nos exigences.

Les exigences.
Nous voulions pouvoir passer partout (moins de 2m de haut, moins de 5m de long),  de manière inaperçue.
Nous voulions un lit (pas forcément large), un petit bloc cuisine, une douche intérieure, un WC, et un frigo.
Nous voulions aussi un véhicule suffisamment puissant pour ne pas nous traîner sur l'autoroute ou dans les côtes.
Pas facile, n'est-ce pas ?

Fin 2010. Après avoir fouillé les sites web et les forums (merci à tous), et visité les concessionnaires, notre choix s'est porté sur un T5 court bas de 140cv avec le pack confort (climatisation, siège conducteur confort, verrouillage intérieur). Achat neuf pour 25.000€.
Ce qui a motivé notre choix ? Le volume utile, la faible longueur du véhicule, le confort de la conduite. Un voyage "à vide" pour rester le matériel : Charente Maritime, puis un grand détour et retour par le Périgord.

Hiver 2010-2011. Aménagement. Avec quelques complications : Sylvano, mon fournisseur italien d'évier inox et de réchaud Smev, est décédé : une bouchée qui passe de travers, sa femme qui tente une trachéotomie avec uncouteau de cuisine, il meurt, et elle est emprisonnée. Merci Paypal, mais il faut commander ailleurs plus cher et avec des délais reportés... 6 mois plus tard, elle a été innocentée : Sylvano avait été victime d'un AVC avant de s'éttrangler...

2011. C'était notre première "sortie" : un périple de 3.800km qui nous a conduit jusqu'en Ecosse. C'était parfait, même s'il manquait quelques éléments de confort (patères, crochets, etc.). Nous avions une autonomie d'eau de 3 jours/nuits en utilisant la douche matin et soir. Apparemment, personne n'a jamais remarqué notre présence sur les parkings ou dans la rue.
Puis un autre voyage vers le nord, pas bien loin, la Belgique et la Hollande. 2012, c'est la côte d'Azur. 2013, l'Espagne, temps maussade. 2015, retour d'Allemagne, Colmar, plus de 40° à l'ombre. Tandis que les camping-cars s'entassent comme des malheureux dans un terrain vague de la zone industrielle, nous nous installons dans le parking gratuit du centre historique. Choucroute et pichet de Rielsing au restaurant, douche trop chaude (pourtant sans boiler), nuit chaude avec la porte arrière entrouverte sur la végétation. C'est génial ! 2016, retour en Allemagne pour des recherches dans les archives. 2017, des allers-retours en Ardèche pour restaurer une vieille maison...

Et il y eut l'homologation en autocaravane : coffre étanche pour la bouteille de gaz, vannes pour chacun des appareils, certificat de conformité pour le gaz, bulletins de pesée, calculs de répartition des charges, visite par la DREAL, changement de carte grise, etc. Au total un peu de réflexion, un peu de travail et une dépense non négligeable (environ 500€), mais la satisfaction d'avoir un véhicule homologué.

Mais revenons en arrière.
L'eau s'est révélée être la principale contrainte. Où installer les réservoirs ?
Et la pompe ? Et le chauffe-eau ? Au gaz ? Où mettre la douche ? Comment raccorder ?
Ces premières questions, et leurs réponses, ont déterminé en grande partie la géographie de l'espace intérieur.
Coût total de l'aménagement : 3.000€ en 2010.

Voilà. Si nous avons voulu partager notre expérience dans ce site web, c'est tout simplement parce que nous avons trouvé nous aussi beaucoup d'informations sur le net, et que nous sommes vraiment très satisfaits d'avoir un véhicule qui réponde parfaitement à nos exigences. N'hésitez pas à nous solliciter si vous voulez plus d'informations.

Christiane & Bernard


Et si vous cherchez un gîte en Dordogne, c'est chez nous : http://lamaisondubelvedere.free.fr

Une chambre d'hôtes en Ardèche ? http://chezmaximelesvans.free.fr